Budget de notre séjour en Chine

Combien coûte un séjour en Chine? Nous savons pertinemment que l’une des grandes difficultés, dans la préparation d’un voyage au long cours en famille, est d’estimer le budget à prévoir. Avant notre départ, nous avons cherché des témoignages de parents voyageurs qui partageaient leur budget en toute transparence pour nous faire une idée. Dans le but d’amener à notre tour de l’eau au moulin afin d’aider les futurs parents voyageurs, voici un aperçu notre budget de voyage avec trois enfants en Chine.

Durée cumulative des deux séjours : 61 jours

Moyenne de 151 $ CAD par jour (1re partie à 180 $, et 2e, à 140 $)

Mise en contexte

Remettons un peu en contexte pour faciliter l’analyse. Notre voyage en Chine en famille s’est déroulé en deux parties : une première, d’une durée de 17 jours (à Beijing et à Qingdao), et une seconde, de 44 jours. Globalement, la première partie revient à 180 $ par jour, et la seconde, à 140 $ par jour. Cette disparité s’explique de plusieurs manières. Nous tenterons d’apporter des éclaircissements sur chaque poste de dépenses pour permettre aux familles qui en sont à l’étape de la préparation de se projeter et d’ajuster les montants en fonction de leur réalité.

HÉBERGEMENT et RESTAURATION

  • Les coûts d’hébergement et de restauration sont généralement plus élevés dans les grosses villes comme Beijing.
  • Nous avons surtout opté pour des auberges, et parfois, pour des logements AirBNB.
  • Les repas dans les restaurants sont beaucoup plus chers que sur la rue. Dans la deuxième partie du séjour en Chine, nous avons souvent mangé des dumplings, des baozi (pains vapeur farcis) et, surtout, des nouilles, ce qui permet de réduire les dépenses d’alimentation. Et c’est délicieux! 
  • Nous voyageons avec un budget restreint, mais nous devons mentionner que nous aimons profiter des occasions de goûter de nouveaux plats. Même entre les repas, nous ne boudons pas notre plaisir devant un étal servant une spécialité locale. Dans les marchés de nuit, nous ne faisons pas que manger à satiété, nous multiplions les découvertes. C’est peut-être une déformation attribuable à notre passé de cuisiniers.

ÉPICERIE

  • Nous avons principalement petit déjeuné au gruau (avoine) et aux fruits. D’ailleurs, pour les petits estomacs creux en cours de journée, nous faisons toujours une grosse provision de fruits, préférablement dans les marchés. Exceptionnellement, au supermarché. Cette grande consommation est riche en vitamines et en bon goût, mais n’est pas particulièrement bon marché.
  • Notez qu’à cinq, l’achat de bouteilles d’eau peut vite constituer un poste de dépenses en tant que tel. Étant donné que nous utilisons un appareil de traitement de l’eau par lumière UV (le Steri-PEN) et des gourdes, ce poste de dépenses est inexistant dans notre budget.

TRANSPORT LONGUE DISTANCE

  • Le territoire de la Chine est étendu et les distances sont importantes. Bien que les déplacements soient abordables, la multiplication de ceux-ci fait vite augmenter les dépenses. 
  • Il est à noter que les enfants ne paient pas le plein tarif dans la plupart des transports. Les tout jeunes enfants assis sur les genoux des parents ou partageant une couchette voyagent généralement gratuitement.
  • Nous nous sommes déplacés en train de nuit (couchettes) lorsque possible. Sinon, nous avons opté pour des sièges en 2e classe, de jour.
  • Petits conseils : Il faut acheter les billets de couchettes à l’avance! Ils s’envolent vite! De plus, il est avantageux d’acheter les prochains billets de train à la gare, plutôt qu’en passant par une agence comme China Highlights ou China DIY Travel (bien que les sites de celles-ci donnent des renseignements pertinents sur les horaires de trains). 

TRANSPORT EN COMMUN

  • Le mieux est d’opter pour le transport en commun, lorsque possible.
  • Dans les grandes villes, le coût des déplacements, même en transport en commun, peut malgré tout vite augmenter.

TAXIS

  • Nous en avons utilisé à plusieurs reprises. Par moment, ça permet de ne pas trop se casser la tête avec de jeunes enfants. Dans certains cas, ça ne revient pas beaucoup plus cher que du transport pour quatre ou cinq personnes.
  • Conseil : à Qingdao et Xian particulièrement, et sûrement dans d’autres grandes villes, il peut être difficile de trouver un chauffeur qui acceptera cinq passagers. Une solution consiste à faire appeler un taxi par l’auberge lorsque possible. Le chauffeur sait alors exactement à quoi s’attendre, et il n’y a aucune confusion possible sur la destination et le prix de la course.

ACTIVITÉS

  • En Chine, tous les sites touristiques sont payants, et pas qu’un peu. Pensons notamment à l’accès à plusieurs vieilles villes, la grande muraille de Chine, les parcs nationaux, l’armée des soldats de terre cuite, etc. Il convient donc de bien les choisir. De plus, les sites étant souvent aménagés pour le tourisme de masse, tout est prévu en fonction de simplifier le plus possible la visite. Le voyageur indépendant devra parfois faire preuve de discernement et de débrouillardise en ne montant pas forcément à bord de la navette ou du téléphérique, pour lesquels il faut payer. À d’autres moments, il faut accepter le fonctionnement et payer pour en profiter.
  • La deuxième partie de notre séjour, à peu d’exceptions près, se concentrait davantage sur notre présence sur les lieux, la visite de marché, et l’expérience qui permet de s’imprégner de la culture locale, plutôt que sur un enchaînement de sites payants. Nous avons choisi ces derniers avec soin.

CAFÉS

  • Je tente toujours de me débarrasser d’une toxicomanie semi-assumée aux doubles allongés. Je ne me laisse qu’occasionnellement tenter, mais en arrivant en Chine, après la Mongolie, je m’en suis donnée à coeur-joie (et me suis un peu calmée par la suite). De là le montant important.
  • Conseil : Nous avons un peu regretté notre petite cafetière espresso de voyage. Les caféinomanes qui voyagent à budget limité pourraient vouloir apporter la leur.

AUTRES

  • Ici, nous comptabilisons tout ce qui n’entre pas dans les autres postes. Ce peut être la pharmacie, les cartes SIM, la poste, le lavage (souvent à la main, sinon, toujours nous-mêmes, en machine), le coiffeur (on prend plaisir à faire couper les cheveux des garçons par les coiffeurs locaux, pour le meilleur et pour le pire), les cadeaux anniversaire, les crayons de couleur et la papeterie, de petits jouets occasionnels, des couches jetables pour la nuit (nous utilisons des couches lavables, alors nous n’en achetons qu’en cas de besoin).

***

Précisions

  • Les dépenses engagées AVANT le voyage ne sont pas comptabilisées. Celles-ci comprennent le coût des visas d’entrée en Chine. 
  • Aperçu de notre itinéraire en Chine : Beijing • Qingdao • (Corée du Sud) • Tianjin • Pingyao • Xian • Chengdu • Kaili • village de Wudong • village de Jidao • Dali • Shaxi 

***

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous en faire part au bas de l’article.

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s