Helsinki, en Finlande

du 6 au 8 juillet

Voiture vendue, maison entre bonnes mains, derniers bisous distribués, notre tapis volant s’est élevé au-dessus d’une Montréal caniculaire, le 5 juillet dernier, pour nous déposer le lendemain à Helsinki, en Finlande. Déjà, des images des films d’Aki Kaurismäki (salutations aux amis cinéphiles) peuplaient l’imaginaire des parents. Les enfants, eux, étaient habités de la curiosité, doublée de fébrilité, qui est nécessaire à tout globetrotteur en devenir.

En hôte bienveillante, la capitale nous a réservé un accueil tout en douceur. Il faut dire que le temps est notre allié dans ce voyage au long cours qui s’étendra sur un an. Rappelons simplement que nous ne cherchons pas à tout voir, mais bien à profiter du temps passé en famille dans un contexte de découvertes, et parfois de défis à surmonter en communauté. C’est dans cet état d’esprit et cette douce quiétude, et après la course folle qui nous a menés jusqu’au départ, que j’ai pu savourer le plaisir inouï et tant attendu de me réveiller d’un sommeil un peu comateux, au premier matin du voyage, avec en bouche le goût délectable de réussite que laisse le début d’une aventure si longtemps rêvée. Le sourire fendu entre les fossettes et les frisettes en bataille, Margot m’a rejointe à la cuisine de l’appartement que nous avions loué. « Maman, est-ce qu’on commence le grand voyage tout de suite? » Oui, ça y est.

fullsizeoutput_537.jpeg

À pied et en tram

Découvrir les plaisirs de la marche au hasard des rues dans une ville inconnue, de l’exploration des moyens de transport en commun, de flâner dans les marchés en se laissant tenter par les produits frais de saison, ce sont là certains des cadeaux que nous souhaitions offrir aux enfants, et goûter nous-mêmes à nouveau. Ce n’est que le début, bien sûr, mais la mission a été accomplie avec brio! Helsinki facilite ces découvertes et se dévoile sans fausse modestie. Le bonheur a manifestement un GPS, parce qu’il nous a suivis et s’est mis sur la même longueur d’onde.

Le Suomenlinna

En bateau, nous avons abordé dans les îles où a été édifiée la forteresse maritime de Suomenlinna, passée successivement entre les mains des Suédois, des Russes et des Finlandais, et classée sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO. Le cadre est charmant. Disons-le, l’équipe des parents a marqué des points quand les garçons ont visité avec émerveillement le sous-marin Vesikko datant de 1930, ainsi que le musée de la guerre, qui retrace les diverses époques et influences militaires sur la Finlande, à travers l’artillerie, les uniformes et des artéfacts. Buuuuuuts!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mumin Kaffe

Avant de terminer cette visite éclair, comment aurions-nous possiblement pu passer à côté du café Moomin (nous diriez-vous si vous connaissiez des Moomins)? N’écoutant que notre courage, notre connaissance intime de ses personnages de Tove Jansson qui remontait à la veille et notre motivation à partager quelques pâtisseries au glaçage rose, entourés de créatures à la bouille sympathique, nous y avons fait saucette. Nous faisons donc maintenant partie de la secte des Moomin. C’est fait. N’empêche que je me rappelle quand même vaguement avoir jadis naguère autrefois vu les émissions à la télé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

***

Deux nuits à Helsinki, c’est bien sûr beaucoup trop court (nous vous expliquerons peut-être un jour pourquoi, nous, voyageurs lents, avons pris cette curieuse décision). Mais l’impression agréable que nous a laissée la ville en valait le détour, ne serait-ce que pour savourer le bonheur quasi improbable de me retrouver, du haut de mes 5 pi 11 (1,80 m), à l’ombre des grandes Scandinaves. C’est que c’est pas tous les jours, c’est moi qui vous le dis!

Voyons ce court séjour comme un avant-goût de Scandinavie que nous visiterons peut-être la retraite venue! Who knows?

***

Hébergement : Airbnb (quartier Kamppi)

Résumé des dépenses et budget à venir!

***

Article suivant à venir : l’Estonie

2 commentaires

  1. C’est magnifique ce que vous faites. Ce voyage avec les enfants deviendra impérissable pour le restant votre vie. Encore pleins d’aventures inéluctables à venir et à nous raconter. Je vous suivrai tout au long de votre périple.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s